Concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes

Pour la 12ème édition de ce concours organisé par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche avec Oseo, les dossiers sont à déposer avant le 28 janvier. Cette année, les entrepreneurs qui ont créé leur entreprise depuis un an maximum (limite : 2 janvier 2009) peuvent concourir.

Tous les porteurs de projets qui le souhaitent ont jusqu’au 28 janvier pour s’inscrire au concours 2010 d’aide à la création d’entreprises de technologie innovantes organisé par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en partenariat avec Oseo.
Les meilleurs projets : les plus innovants, recevront un soutien financier et un accompagnement adapté.

Deux catégories permettent aux entrepreneurs de concourir : « émergence » ou « création développement ».
– La première est réservée aux projets « qui nécessitent encore une phase de maturation et de validation technique, économique et juridique » explique Oseo sur son site. Les lauréats de cette catégorie peuvent gagner jusqu’à 45 000€ de subventions.
– La seconde catégorie, elle, permettra de récompenser des projets déjà relativement aboutis, qui pour certains d’ailleurs ont même déjà donné lieu à une création d’entreprise (le concours est ouvert aux dirigeants d’entreprises créées depuis le 2 janvier 2009). Les aides accordées aux lauréats pour financer le développement de leur innovation peuvent atteindre 450 000€.

Les dossiers de candidatures sont disponibles dans les délégations régionales à la recherche et à la technologie (DRRT) et les directions régionales d’OSEO. Ils sont également téléchargeables sur les sites internet des organisateurs du concours : www.enseignementsup-recherche.gouv.fr et www.oseo.fr.
Ils sont à retourner en 5 exemplaires à l’une des directions régionales d’Oseo (pour les candidats résidants en France, pour les autres, voir site Oseo).

Le concours, qui existe depuis 1999, en est à sa douzième édition.
Pour l’édition 2009, sur les 1161 dossiers présentés, 171 ont été récompensés.
Les 97 projets lauréats de la catégorie « émergence » ont reçu des subventions d’un montant moyen de 30 887€.
Les 74 projets lauréats de la catégorie « création – développement » ont reçu pour leur part des aides d’un montant moyen de 229 150 €.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).