Création d’entreprise : un plan pour les étudiants

Le gouvernement va proposer un plan visant à encourager les étudiants à créer leur entreprise à l’issue de leur cursus universitaire.

Pour un jeune, même diplômé, la création d’entreprise reste, encore aujourd’hui, une marche difficile à franchir. C’est pour lever ces craintes que le gouvernement souhaite mettre en place un plan d’aide, principalement destiné aux étudiants.

L’idée est qu’il conserve les avantages sociaux de leur statut d’étudiant (couverture maladie…) pendant la durée de leur création d’entreprise. Pour cela, il leur faudra s’inscrire dans une nouvelle formation d’enseignement supérieur (250 €, prix d’un Master), en fait un DU (Diplôme universitaire) baptisé «création d’entreprises innovantes et entrepreneuriat» a précisé la ministre Geneviève Fioraso.

Concours national de la création d’entreprise

Ce cursus d’un an leur permettra de se préparer aux enjeux qui les attendent à travers « une formation à l’entrepreneuriat et à la gestion, orientée vers la préparation et le lancement d’un projet entrepreneurial».
Outre cela, ils pourront participer au concours national d’aide à la création d’entreprise qui récompense «jusqu’à 50 lauréats» au moyen d’une aide de 10.000 euros dans la catégorie «création-développement», et de 5.000 euros dans la catégorie «émergence».

Avec ce statut d’étudiant-entrepreneur, le gouvernement espère atteindre le chiffre de 20 000 créations et reprises d’entreprises par des jeunes.

Il ne s’agira, selon la ministre de l’Enseignement Supérieur Geneviève Fioraso, d’ «un statut au sens juridique du terme, mais d’une reconnaissance et d’un accompagnement offert à ceux qui créent et innovent» a-t-elle souligné lors d’une visite de l’incubateur de l’Université de Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne).

Post author