Créer une SCI : quels intérêts ?

A l’heure actuelle, de nombreuses SCI (Société Civile Immobilière) sont créées. Cependant, leurs membres le font parfois sur les conseils d’experts, sans connaitre vraiment les nombreux avantages d’une SCI. Focus sur une société civile particulièrement avantageuse.

Créer une SCI peut se révéler très avantageux pour la gestion simplifiée et à long terme du patrimoine.
Cela permet également d’éviter les situations d’indivision : en effet, les décisions seront prises aux vues du choix de la majorité des associés lors d’un vote. De plus, les associés possèdent des actifs dans une société, pas des parts d’un immeuble par exemple, ce qui limite les litiges en cas de transmission, ou lors d’un héritage. En cas de transmission, la SCI peut être transmise « par morceaux », et les nouveaux associés bénéficient ainsi des abattements fiscaux possibles lorsque la donation a été faite du vivant du légataire.

Pour les professions libérales, dont les cotisations sont calculées en fonction du montant de l’impôt sur le revenu dans la catégorie des Bénéfices Non Commerciaux (BIC), le fait d’avoir créé une SCI permet de réduire le montant des BNC, et donc des cotisations sociales car les loyers versés à une SCI sont considérés comme une charge déductible.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).