Etude de marché : Ingrédient clé parmi d’autres

Dans le cadre d’une création d’entreprise, certaines étapes sont primordiales, et, permettent de mettre en œuvre la bonne stratégie pour atteindre les objectifs, quantitatifs comme qualitatifs définis. Parmi celles-ci, il est possible de citer l’étude de marché dont la réalisation doit être poussée aux moindres détails.

Les objectifs d’une étude de marché

Avant tout lancement, l’étude de marché doit être réalisée avec un grand soin car bon nombre de décisions seront prises en fonction de celle-ci. Mais quels sont les objectifs principaux d’une étude de marché ?

·Dans un premier temps, l’étude de marché va permettre aux entrepreneurs de se rendre compte de l’intérêt ou non de leur offre, qu’il s’agisse d’un produit ou d’un service. Après avoir identifiées les cibles, l’étude de marché va alors rendre compte d’un besoin réel ou non qu’il faudra alors motiver grâce à un arsenal de paramètres (prix, communication, avantage concurrentiel, etc…). A noter que dans le cadre d’un produit particulièrement innovant, les données recueillies peuvent être minces, dans ce cas, une étude quantitative peut être à privilégier sur une étude qualitative (par manque de données).

·Aussi, l’étude de marché va permettre de définir avec une grande précision le potentiel réel d’un marché. A ce titre, il sera possible de délimiter quel sous-segment du marché sera accessible dès le début puis tout au long de la durée de vie du produit ou du service mis sur le marché. Egalement, l’étude de marché quantifiera la demande réelle, mais aussi les leviers à utiliser pour lever les freins éventuels des cibles visées. In extenso, les entrepreneurs pourront alors adapter leur offre et connaitre avec une certitude plus grande la modèle économique qui sera mis en place.

·De plus, l’étude de marché permettra à l’entité en question d’adopter une stratégie gagnante. En effet, sur bon nombre de marchés, l’arrivée d’un nouveau produit doit être accompagnée de différents leviers (campagne de promotion, utilisation d’ambassadeurs, etc…). Cela découlera naturellement sur une analyse forces/faiblesses/opportunités/menaces. Enfin, cela permettra de définir les leviers de différenciation à privilégier (canal de distribution, option, prix, etc…).

In fine, l’étude de marché n’est aucunement une vague estimation chiffrée d’un marché potentiel, elle ne se réalise donc pas en quelques heures. Sur certains marchés, elle peut même prendre plusieurs mois.

L’étude de marché est une clé de voûte mais non un Graal

Seulement, l’étude de marché n’est pas la seule action à mener avant de lancer un produit ou un service. Même si l’idée peut germer, la phase liée à la finalisation de l’offre, et, son adaptation à un marché donné, peuvent être longues et fastidieuses (contraintes techniques, juridiques, etc…).

Toutes les questions que peuvent se poser les entrepreneurs trouveront des réponses suite à l’étude de marché mais non grâce uniquement à cette dernière. Définition du prix, délimitation de la cible, mise en place des offres de lancements, actions marketing à mener ou encore développement de la notoriété d’une marque, autant d’interrogations qui demandent du temps et des estimations les plus précises possible.