Gérer une pharmacie : conseils pour les projets d’ouverture et de reprise

Pour ouvrir ou reprendre une pharmacie, les entrepreneurs doivent suivre quelques étapes essentielles. Tout d’abord, ils doivent envoyer plusieurs demandes et déclarations à l’ARS et au Conseil Régional des Pharmaciens. Selon les règlementations en vigueur, ils peuvent transférer leur officine dans une autre commune, à condition que celle-ci compte plus de 2.500 habitants et qu’elle ne dispose d’aucune pharmacie.
manager-femme
Si vous souhaitez ouvrir ou reprendre une pharmacie, vous devez respecter plusieurs conditions obligatoires. Compte tenu du vieillissement de la population et de l’accroissement des traitements médicaux, les professionnels de la filière considèrent que les pharmacies disposent d’un marché assez prometteur. De plus, elles possèdent aujourd’hui le monopole dans la distribution de médicaments.

Les démarches obligatoires à effectuer

Selon les lois actuelles, tous les entrepreneurs qui se proposent d’ouvrir ou de reprendre ce type de commerce doivent être titulaires du diplôme d’Etat de Docteur en pharmacie. Ce diplôme est obligatoire pour réaliser votre projet. Vous devez également faire preuve d’une expérience professionnelle d’au moins 6 mois.

En plus de ces documents, il faut envoyer une demande spéciale à l’Agence Régionale de Santé (ARS). Celle-ci sera ensuite envoyée aux syndicats des pharmaciens, à l’ordre national des pharmaciens et au préfet. Les deux premiers disposent d’une période de maximum 2 mois pour répondre à votre demande. Après avoir reçu leur avis, l’ARS approuvera ou rejettera votre demande.

Les conditions d’implantation d’une officine

La décision de l’Agence Régionale de Santé est essentielle pour la réalisation de votre projet. Conformément aux réglementations en vigueur, l’ARS a le droit d’établir une distance minimale entre votre commerce et l’officine la plus proche. Enfin, vous devez effectuer une déclaration auprès du Conseil Régional des Pharmaciens pour pouvoir exploiter votre commerce.

Selon les réglementations en vigueur, vous ne pouvez pas ouvrir ou transférer votre pharmacie dans une commune de moins de 2.500 habitants. Si la commune dispose déjà d’une officine, vous pouvez accomplir votre mission seulement si celle-ci compte au moins 7.000 habitants. Les professionnels de la filière vous attirent l’attention sur le fait qu’un pharmacien ne peut pas être le propriétaire, ni le copropriétaire de deux ou plusieurs officines.

Si vous rencontrez des difficultés à ouvrir ou à reprendre une pharmacie, les spécialistes de l’équipe Pod.fr peuvent vous accompagner dans l’élaboration et la réalisation de votre projet. Ils prêtent une très grande attention aux objectifs de votre projet, à vos besoins et à vos critères d’installation afin de vous proposer les solutions les plus adaptées.

Post author