La création d’entreprise sur Second Life

En plus d’exister sur la toile par le biais d’un site internet, certaines entreprises investissent le monde virtuel de Second Life pour y faire leur promotion. Le cabinet d’expertise comptable JC Michaut, installé à Paris et près de Nantes, en fait partie et propose un parcours d’aide à la création d’entreprise que les internautes peuvent aller découvrir grâce à leurs avatars, les personnages virtuels censés les représenter dans cet univers parallèle.

A moitié jeu, à moitié réseau social, Second Life est un monde virtuel que chaque utilisateur du programme peut faire évoluer par l’intermédiaire de leurs avatars : les personnages qui les y représentent. Dans l’univers 3D et en ligne de Second Life on peut faire quasiment tout ce qu’on fait dans la vraie vie : on y dépense de l’argent virtuel (acquis en dépensant du vrai), on va y écouter des concerts, on s’y marie…

Les entreprises ont vite compris l’intérêt de cet espace lancé en 2003. L’Oréal Paris y a organisé un défilé, Toyota y a lancé une voiture destiné au marché américain (la Scion xB), la Caisse d’Epargne y a distribué des t-shirts virtuels à ses couleurs pour les internautes désireux d’agrandir la garde robe de leurs avatars.

Un expert comptable déjà implanté à Nantes et à Paris : le cabinet JC Michaut, a aussi souhaité assurer sa présence dans le monde parallèle de Second Life. Par l’intermédiaire de Jol Maximus, son avatar, Jean-Christophe Michaut a acheté une île sur laquelle il a installé son cabinet et un parcours de la création d’entreprise pour tous les porteurs de projet.

Les avatars des futurs entrepreneurs présents sur Second Life sont invités à venir découvrir de nombreuses informations pratiques sur toutes les étapes indispensables pour réussir à créer son entreprise : analyse de la faisabilité du projet, élaboration du business plan, recherche de financement, choix de son statut, accomplissement des formalités, organisation administratives et comptables… Tout y est.
D’autres espaces interactifs complètent l’île du cabinet JC Michaut. On trouve notamment une zone de renseignements pour les jeunes entreprises innovantes ou pour les chefs d’entreprise.

 

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).