Le Prêt à la Création d’Entreprise (PCE)

Créé par OSEO avec le soutien du Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, ce prêt finance les créations d’entreprise. Il comporte de nombreux avantages, dont celui de ne pas nécessiter de caution personnelle.

Le prêt

Le montant du PCE peut varier de 2 000 à 3 000 €. Ce prêt ne nécessite pas une caution personnelle, ni même des garanties bancaires. Il sert en priorité à financer les besoins non matériels de l’entreprise, comme par exemple les besoins en fonds de roulement.

D’une durée maximale de 5 ans, ce prêt est délivré par toutes les banques et établissements bancaires. Il peut prendre différentes formes, comme

  • Un prêt
  • Un crédit-bail (crédit permettant l’acquisition d’un bien)
  • Une location financière

Il s’accompagne obligatoirement d’un concours bancaire à plus de 2 ans, d’un montant au moins 2 fois égal au montant du PCE.
L’entreprise bénéficiaire de ce prêt commencera à le rembourser uniquement 6 mois après l’octroi de ce prêt.

2. Pour qui ?

Pour qui ?

Toutes les entreprises en phase de création ou bien créées depuis moins de 3 ans peuvent bénéficier de ce prêt, à la condition qu’elles n’aient pas déjà bénéficié d’un prêt bancaire de 2 ans ou plus.

Ces entreprises peuvent en bénéficier quelle que soit leur activité. Sont cependant exclues de ce dispositif les entreprises agricoles, les intermédiaires financiers, les entreprises de location ou de promotion immobilière.

Source : Création-Entreprise.fr

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).