Les 5 points clés à surveiller par l’entrepreneur

Lorsque l’on souhaite créer une entreprise, il faut savoir éviter certains pièges. Certaines stratégies conduisent dans l’impasse l’entrepreneur débutant. Quels sont les points clés à surveiller ?

L’entreprenariat, ce n’est pas seulement s’assurer son propre emploi, c’est aussi croire en son projet, avoir le goût du risque et ne jamais baisser les bras. Voici les cinq grandes mesures auxquelles il faut veiller lorsqu’on devient entrepreneur.

– S’entourer de partenaires fiables et échanger au maximum avec eux est impératif. Des organismes d’aide à la création existent, ils permettent d’entrer au sein de réseaux, de trouver des conseils, des soutiens ou des partenaires commerciaux pour bien démarrer. Il faut instaurer une relation de confiance avec ses partenaires financiers. Ils doivent dès les premiers mois adhérer au projet et être tenu au courant de chaque grande phase de l’entreprise. Il faut savoir leur transmettre l’information, que la santé de l’entreprise soit bonne ou mauvaise.

2. Etude de marché et formation

– Effectuer une étude de marché avant de lancer son activité est une bonne stratégie mais attention à bien cadrer cette étude et surtout à la rendre pertinente en sondant au maximum le terrain au niveau régional dans un premier temps. Il faut découvrir les attentes actuelles des futurs clients pour connaître les opportunités du marché, le meilleur moyen de la savoir est de leur demander directement en recueillant leurs suggestions.

– Si on excelle au niveau de la conception ou la fabrication d’un produit, on peut tenter de créer son entreprise en se disant qu’on déléguera la partie commerciale, or cela peut être très dangereux si on ne prend pas en compte un temps de formation nécessaire à cette personne et la mise en place de techniques de vente selon un argumentaire précis. A l’inverse, il ne faut pas passer trop de temps à développer les produits ou service et oublier de les vendre. Ce sont les bénéfices des premières ventes qui permettront d’améliorer le produit par la suite.

3. Recettes et investissements

– Lorsqu’on démarre une activité, la vente quantitative de produits à bas prix n’est pas un avantage. En effet, cela peut dévaloriser le produit et inquiéter l’acheteur. De plus, il faut toujours penser que le but d’une entreprise est de vendre le plus cher possible. C’est l’argent apportée par le client qui permet la pérennité de l’entreprise.

– On a tendance à penser que les dépenses en équipements sont les seuls investissements à réaliser. Or le Besoin en Fond de Roulement de l’entreprise demande également de prévoir les loyers, les salaires, les frais de déplacement, la communication c’est-à-dire l’ensemble des postes qui n’ont pas de rentabilité directe mais qui tiennent une large place dans la trésorerie au cours des premiers mois d’activité. De plus, au niveau de la rentrée d’argent, il faut savoir être patient quant à l’arrivée d’un chiffre d’affaire significatif.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).