Les personnes malades auront plus facilement accès aux prêts bancaires

La négociation de la nouvelle convention Aeras aboutit à un assouplissement des conditions d’accès des personnes gravement malades aux prêts bancaires.

C’est une réelle avancée sociale.

La nouvelle convention Aeras (s’Assurer, Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) satisfait les associations de malades qui plaidaient depuis longtemps pour une amélioration des conditions d’accès au crédit des personnes atteintes d’une pathologie grave (cancer, sida, diabète…)

Le dispositif AERAS  engage les banques et les sociétés d’assurance signataires à limiter les surprimes demandées aux emprunteurs en situation de fragilité physique.

Par exemple, dans le cas où un entrepreneur sollicite un emprunt professionnel, la banque lui demande de prendre une assurance afin de se garantir contre les risques d’invalidité et de décès qui pèse sur lui.

2. 1er septembre 2011

Bien souvent, la négociation se durcit à au détriment de l’emprunteur lorsque ce dernier est malade (ou l’a été) et qu’aucune assurance n’accepte de couvrir le risque.

La nouvelle convention Aeras  programme la création d’une nouvelle assurance de prêt qui couvrira le décès mais aussi les invalidités liées à toutes les pathologies.

Christine Lagarde a assuré dans un entretien publié ce 1er février 2011 dans  Le Parisien – Aujourd’hui en France qu’un assureur refusant de couvrir un emprunteur (particulier) avec un produit standard, sera tenu de lui proposer cette nouvelle formule « à partir du 1er septembre 2011 ».

 

3. Surprime

En ce qui concerne la surprime demandée aux personnes malades, et notamment ceux qui perçoivent des revenus modestes, elle sera, aux dires de la ministre ce même jour sur RTL, prise en charge par les banques et les assureurs dès lors qu’elle atteindra 1,4 point du taux effectif global de l’emprunt (contre 1,5 auparavant).

Christine Lagarde a aussi précisé que les personnes malades âgées de moins de 35 ans qui ont souscrit un prêt à taux zéro verront leur surprime intégralement prise en charge.