L’ULCO, l’exemple à suivre

L’Université du Littoral de la Côte d’Opale rassemblant les sites de Dunkerque, Boulogne-sur-Mer, Calais et St-Omer, a lancé le mois dernier sa plateforme de sensibilisation et de formation à l’entrepreunariat. De quoi répondre efficacement au dispositif demandé par le Ministère de l’Education Nationale pour la rentrée prochaine.

Outre les nombreux concours nationaux, régionaux et départementaux qui récompensent les projets de création d’entreprise les plus prometteurs, l’Etat souhaite impliquer davantage les étudiants en fin de cycle universitaire dans des projets de création d’entreprise.

De cette façon, la professionnalisation des filières universitaires est en marche et les créations de nouvelles formations diplômantes aidant à la création d’entreprise vont se multiplier. Ceci permettrait de sensibiliser les étudiants de l’enseignement supérieur de plus en plus tôt dans leurs cursus et de renforcer des liens presque inexistants entre Ecoles, Universités, Entreprises et Acteurs économiques locaux. Un défi d’envergure!

Tels des incubateurs ou des pépinières d’entreprise, les plateformes nouvellement créées ont pour ambition de guider les étudiants dans la « jungle » de la création d’entreprise, les aidant à trouver leurs marques, formaliser leur idées et concrétiser leurs projets.

Ce dispositif d’aide à la création d’entreprise a pour but à long terme de redynamiser l’économie nationale actuellement en perte de vitesse, de créer des emplois et de faire baisser le taux de chômage.

Tous les étudiants ne se sentent pas bien sûr l’âme d’entrepreneurs mais nombreux sont ceux qui par manque d’informations ou de soutien, hésitent encore trop souvent à se lancer. Un moyen sûr pour inverser la tendance!

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).