Ma cyber Auto-Entreprise, le jeu des auto-entrepreneurs en devenir

Le gouvernement et les différents acteurs de l’accompagnement à la création d’entreprise ont annoncé le lancement prochain d’un jeu destiné à accompagner les futurs auto-entrepreneurs qui souhaitent se tester avant de se lancer pour de bon. En 3D, ma cyber Auto-Entreprise est un jeu de simulation et d’apprentissage.

François Fillon l’avait annoncé mi décembre à l’occasion de la célébration de la 500 000ème création d’entreprise : « Je souhaite que soient expérimentées des modalités innovantes de soutien aux auto-entrepreneurs (…) grâce à l’utilisation des nouvelles technologies et d’Internet ». Hervé Novelli l’a confirmé à l’occasion du Salon des Entrepreneurs : en 2010, l’accent sera bien mis sur l’accompagnement des porteurs de projets qui souhaitent se lancer grâce à l’auto-entreprise.

Le secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat et des PME, vient en effet d’annoncer le lancement prochain (il fonctionnera dès le 1er mars) d’un jeu de simulation et d’apprentissage sur l’auto-entreprise. L’objectif est de donner l’occasion aux porteurs de projets de tester leurs connaissances et leurs compétences pour être certains de “savoir produire”, “savoir vendre” et “savoir gérer” avant de se lancer réellement.

Un serious game en 3 dimensions lancé en partenariat avec le secrétariat d’Etat chargé de la Prospective et du Développement de l’économie numérique, la Délégation aux Usages de l’Internet et tous les acteurs traditionnels de l’accompagnement à la création d’entreprise : APCE, ADIE, boutiques de gestion, ordre des experts comptables, réseau Entreprendre, France Initiative…

Il est possible de s’inscrire sur le site http://www.macyberautoentreprise.fr pour être rappelé du lancement du jeu, le jour de sa mise en ligne et faire ainsi partie des premiers internautes à lancer sa cyber auto-entreprise.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).