Médecine : les étapes à suivre pour exercer en libéral

Pour vous installer en libéral, vous devez réaliser quelques démarches administratives obligatoires. Tout professionnel de la santé qui veut exercer son métier à titre libéral doit d’abord choisir un lieu d’installation, s’inscrire au tableau de l’Ordre des médecins, enregistrer son activité auprès de l’Assurance Maladie, souscrire une assurance RCP et adhérer à la CARMF.

Après avoir fini les études universitaires de médecine, de nombreuses personnes décident de s’installer en profession libérale. Pour réussir votre projet, vous devez effectuer diverses formalités qui peuvent prendre parfois beaucoup de temps.

Si votre lieu d’installation a déjà été choisi, vous pouvez consulter la plateforme de l’agence régionale de santé de votre région pour être au courant des actualités du domaine médical et pour bénéficier de différents services en ligne. Vous avez également la possibilité de consulter les offres de soins qui sont proposés aux professionnels de la santé sur tout le territoire de la France.

La deuxième étape est de vous inscrire au tableau de l’Ordre des médecins. Pour obtenir tous les documents nécessaires à votre demande d’inscription, ainsi que la liste de pièces justificatives dont vous avez besoin pour mener à bonne fin votre projet, vous devez contacter le conseil départemental de l’Ordre de votre région.

L’Agence des systèmes d’informations partagés de santé vous envoie automatiquement votre carte de professionnel de santé (CPS). Celle-ci est l’institution qui est chargée de la fabrication des cartes CPS et de leur délivrance partout en France.

Une fois l’attestation d’inscription au tableau de l’Ordre des médecins reçue, vous devez enregistrer votre activité auprès de l’Assurance Maladie. Cette étape est essentielle pour pouvoir exercer votre métier en tant que professionnel libéral. Enfin, vous devez également souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle (RCP) et adhérer à la Caisse autonome de retraite des médecins de France (CARMF).

Si vous rencontrez des difficultés à financer votre première installation ou encore dans la gestion comptable, rendez-vous sur le site Professions-liberales.asartis.com. L’équipe Asartis est vous met à disposition des experts qui vous accompagneront dans toutes les démarches administratives liées à la création et la comptabilité de votre cabinet.