Réussir son business plan

Le business plan est une étape indispensable et importante dans la création d’une entreprise. Mieux vaut en prendre soin, car c’est lui que les banquiers examinent pour décider de l’attribution ou non de financements. Quelques conseils pour mieux le réussir.

Qu’est-ce que c’est ?

Le business plan doit présenter un résumé de la stratégie de l’entreprise, la manière dont elle va être mise en œuvre, avec quels moyens… C’est un véritable « plan de vol » de l’entreprise, qui permet de définir ses objectifs. Si le business plan est mal pensé et rédigé, il y a de fortes chances que l’entreprise en pâtisse, voire même qu’elle ferme avant d’avoir passé sa première année d’existence.

Une organisation sobre et efficace

Le document se doit d’être concis, organisé et hiérarchisé. Pour en simplifier la lecture, il est important qu’au début du document apparaisse une synthèse de tout ce qui y est écrit. Ainsi, les personnes qui le liront (à savoir partenaires, banquiers etc.) en auront une vue d’ensemble et ils pourront décider ensuite soit de le lire en entier soit d’approfondir une partie en particulier.

2. Bases du projet et objectifs

Présenter clairement les bases du projet

La rédaction du business plan doit être l’occasion de mettre le projet du créateur « à plat ». C’est l’occasion de l’observer sous toutes les coutures, de le rectifier et de le préciser. Il n’est pas envisageable de séduire un banquier avec un projet de création flou et qui n’a l’air ni réalisable ni fiable sur le papier.

Objectifs et marché

Le business plan doit présenter les objectifs de l’entreprise à court, moyen et long terme, mais aussi la manière dont ils vont être atteints. Pour cela, il faut présenter des informations claires : le personnel que cela nécessitera d’engager, les coûts, les lieux de production, de livraison… Ces données doivent être étayées par une étude de marché, qui fera un état des lieux du marché donc, mais aussi de la concurrence dans la région, des tendances actuelles…  

3. Marketing, communication & conclusion

Marketing et communication

L’une des dernières parties du business plan présente la phase marketing et communication du projet. Cette partie doit définir comment le produit ou le service sera vendu, sous quelle forme, via quelle mode de distribution, pour quel coût… Elle définira aussi quelle publicité sera réservée à la création de l’entreprise (supports, fréquence, coût de l’opération…).

Pour conclure

Un business plan doit séduire, mais aussi convaincre. Et le maître-mot dans cette opération, c’est d’être pointu, et de ne pas hésiter à pousser les investigations au maximum, sans pour autant noyer l’interlocuteur sous une masse de données. Celles-ci doivent lui présenter clairement les projets du créateur, et suffire à rassurer les interlocuteurs.

Un business plan doit être régulièrement actualisé, afin que les objectifs qui y sont présentés et les moyens pour parvenir à les réaliser ne soient jamais obsolètes.

 

Source : création-entreprise.fr