Créer une entreprise d’aide à la personne

Les entreprises d’aide aux particuliers se multiplient, et la demande va croissante. De plus, le gouvernement a mis en place des mesures favorisant ces entreprises sur le plan fiscal et social. Des avantages non négligeables, qui savent séduire les créateurs.

Soutien scolaire, travaux de jardinage, préparation des repas, toilette… Pour faciliter leur quotidien, les particuliers font de plus en plus appel à des entreprises de service à la personne. Un secteur en plein boom donc, mais dans lequel on ne s’improvise pas expert. Pour exercer certaines professions liées aux services à la personne, des agréments sont obligatoires. Valables 5 ans, ces agréments doivent être renouvelés et ils peuvent également être retirés à leur détenteur en cas de mauvais exercice de leur activité.

Le gouvernement a mis en place des avantages fiscaux, notamment la possibilité de profiter de la TVA à 5,5% dans certains cas, et sociaux. Ceux-ci comprennent des exonérations patronales d’assurance maladie, maternité, vieillesse accidents du travail et également des exonérations d’allocations familiales et sur les prestations à domicile.

Un public demandeur et des mesures incitatives intéressantes, un bien beau programme pour tout créateur !

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).